Editos réservé aux abonnés

Mondialisation

S’il existe une mondialisation artistique, elle ne nourrit aucun esprit de compétition ou de rentabilité, procède par allers-retours, emprunts et restitutions dont la valeur échappe aux profits monétaires 

Par Jean-Marc Adolphe publié le 9 mai 2014

Brouhaha électoral. Propulsé par l’ampleur de la déroute, le nouveau Premier ministre a entendu « la voix des Français », mais aussi« leur silence ». Des mots tentent d’émerger, cherchent à faire la part des choses. Souffrance (il y en a trop), et espérance (il n’y en a pas assez). (...)