Robert Malaval, Rolling Stones, etc., 1970-73, avec les photos de Dominique Tarlé. Collection Michel Federoff, Robert Malaval, Rolling Stones, etc., 1970-73, avec les photos de Dominique Tarlé. Collection Michel Federoff, © François Fernadez.
Notices d'oeuvres arts visuels Musique réservé aux abonnés

Autels psychédéliques

 

Fou des Stones, Robert Malaval inventait, il y a quarante ans, un livre-objet célébrant le groupe. L’opus n’a jamais été édité, mais a vécu dans les musées. Livre de fan, livre d’artiste ? Art de fan ? Fan art, répond Stéphane Malfettes. Le critique remonte ici l’histoire de ces gestes de fans qui se subliment en œuvres d’art.

Par Stéphane Malfettes publié le 20 déc. 2012

 

Scrapbook

Robert Malaval cherchait à mettre le feu aux regards en peignant « des toiles qui soient aussi rapides, aussi instantanées que la musique ». Entre maniérisme et fulgurances destroy, punk et psychédélisme, peinture et paillettes, il a fait du rock le moteur de sa pratique artistique jusqu’à ce qu’il se tire une balle dans la tête en 1980. (...)