<i>Igen</i> de Aben Dans Igen de Aben Dans © Dltte Valente.
Critiques Dossiers Danse festival

Le Voyage extraordinaire

Aben Dans

Jeudi 26 novembre, le spectacle Igen (« encore » en danois) a été présenté par la compagnie Aben Dans, à la salle Fernand Sastre de Petit-Mars, dans la banlieue de Nantes. Spécialement consacré aux tout-petits de deux ou trois ans, il a ravi les enfants et les plus grands.

Par Alice Bourgeois publié le 3 déc. 2015

Quelle chance pour Mateo, Marius et Louana, trois ans, 1ère section de maternelle, d’assister au spectacle préparé spécialement pour eux par ces Scandinaves venus du pays d’Andersen ! Cela a commencé, dans la salle d’attente, par une pelote de laine lentement déroulée par le grand Ole – qui ne manque pas d’astuce pour instaurer le calme –, entre les mains des enfants, enjoints par le danseur de s’en saisir. Voici créée une communauté imaginaire, soudée, disposée à entrer dans la danse.

Les petits sont conviés dans la salle à proprement parler : un grand tapis à moquette beige semé de bougies et d’éclairages. Il fait tout noir tout à coup. Le fil de la pelote, incandescent, prend vie. Il ondule, devient serpent. Comme c’est amusant ! Voilà la petite danseuse en collants rouge et le grand danseur musculeux qui débutent un voyage extraordinaire. Mi-amical, mi-amoureux, léger et chantant, leur jeu voit se succéder portés, acrobaties, bonds et même de curieuses imitations d’animaux, rythmés par les « Encore ! Encore ! » de la jeune femme, grisée de tant de découvertes. L’attention et l’excitation des enfants, qui rigolent, crient « Encore ! » à leur tour, mais restent largement bouche bée, montrent que la chorégraphie de Thomas Eisenhardt a su les toucher, eux qui assistent, sans doute, à leur première représentation artistique.

Les deux danseurs, sous la direction de Thomas Eisenhardt, proposent depuis 2008, chaque saison, un spectacle pour enfants, un autre pour adulte. M. Eisenhardt, basé à Roskil dans la région de Copenhague, a eu l’idée de dédier des pièces à l’attention toute particulière des enfants quand il s’est aperçu comme son propre fils, agité d’habitude, se métamorphosait, pendant ses répétitions, en spectateur docile et fasciné.

Une musique douce et charmante, des lévitations acrobatiques, des métamorphoses en gorille, en tigre, en dindons, des roulades, des sourires, des bisous, des interprètes gentils et ouverts, rien que de très simple en apparence. Et puis, à la fin, les danseurs donnent même aux enfants la possibilité de « monter sur scène » en les rejoignant sur la piste, en jouant avec des pelotes. Belle façon de transmettre aux enfants la passion de l’art et la joie dans le mouvement ! Souhaitons bonne route à Ole et Antoinette partis peut-être, qui sait, pour un tour du monde de quatre-vingt jours. Le prochain festival des Tout-Petits - 1 à 6 ans -, organisé tous les deux ans, se produit du 15 au 23 octobre 2016 prochains dans la région, afin de permettre aux bambins nantais de continuer l’aventure. Une saison culturelle spécialement destinée aux tout petits se déroule par ailleurs pendant toute l’année scolaire 2015-2016.

 

Igen de la compagnie Aben Dans a été présenté le 26 novembre à la salle Fernand Sastre, Petit-Mars. 

Tournée : dans différents pays d’Europe (Suède, Luxembourg, Norvège, etc.).