© p. Jean-Vincent Simonet pour Mouvement

Au Japon, que reste-t-il du Butō ?

Considérée par les Européens comme l'expression chorégraphique japonaise par excellence, la « danse des ténèbres » semble, à Tokyo, reléguée à l’obscurité qui l’a fait naître.

Par Aïnhoa Jean-Calmettes publié le 31 oct. 2017