Enquêtes arts visuels réservé aux abonnés

Vendre de l'art comme une paire de baskets

Acquérir une œuvre originale sans bouger de son canapé, sans grande fortune et sans connaissance artistique particulière : c’est la promesse des start-up qui vendent de l’art sur la Toile. Véritables produits de l’Internet-Macron, Art Lover Place, Kazoart, Artistics ou Artsper ambitionnent de « bousculer » le marché en stimulant l’achat par le clic. Enquête sur une tendance, aussi inquiétante qu’applaudie par les médias. 

Par Orianne Hidalgo-Laurier et Jean-Roch de Logivière 

Photographies : Sisi Colt

Illustrations : Guillaume Ettlinger 

publié le 3 mai 2016