pluridisciplinaire

Festival Antigel


Le 19/01/2018
26/01 > 17/02/2018 -GENÈVE

Avec ce festival qui dégivre Genève, on abandonne vite les soirées cocoonings pour rejoindre les salles obscures, tout aussi réconfortantes qu’une tisane au coin du feu. Sable, sel et glace se transforment sous nos pieds dans l'installation évolutive d’Aurélien Dougé qui met délicatement en scène l'anthropocène, soit la transformation radicale de l'environnement par les activités humaines. Avec Où l’on va là d’ou l’on vient, Maëlle Gross met elle aussi le public en mouvement par une déambulation dans le quartier des Pâquis. Casque vissé sur les oreilles, la visite de l’exposition de cette artiste gréco-suisse se fait à coup d'excursions chez l’habitant, passages dérobés, repérages et flâneries méditatives. Pas question de se laisser aller avec les tonitruants Hérétiques d’Ayelen Parolin ou la pièce hantée par les sorcières de Nina Santes (Hymen Hymne). Et si l’hiver fini par vous rattraper, le combo Virginie Despentes, Béatrice Dalle et le groupe Zëro vous extirpera de force de votre hibernation en revisitant, en musique, la sulfureuse œuvre de Pier Paolo Pasolini.

 
© Maëlle Gross